L’approche innovante développée par FODER et SAILD pour la surveillance des ressources naturelles au Cameroun, a été validée par les administrations camerounaises, le 09 septembre 2015. Cette approche dénommée Système normalisé d’observation indépendante externe (SNOIE), est mis en œuvre dans le cadre du projet OE-FLEGT 2, financé par le Programme UE FAO FLEGT.

Le coût du financement de ce système est évalué à hauteur de 58,4 millions de Francs CFA (89.136 euros).

Le SNOIE ainsi adopté par les administrations, le secteur privé et la société civile Camerounaise, est donc de fait une méthodologie officielle qui sera utilisée par tous les acteurs qui s’investissent dans l’observation indépendante externe (OIE) au Cameroun. Il s’appuie sur la norme qualité ISO 9001 : 2008 et est basé sur l’observation, la vérification, la communication, et le plaidoyer.

Le fonctionnement concret du SNOIE veut que les groupes d’acteurs identifient et signalent aux organisations de la société civile (OSC) de la localité concernée, les cas présumés de violation des réglementations en vigueur dans la gestion des ressources naturelles (RN). Ces dernières procèdent ensuite à des vérifications et rédigent, le cas échéant, un rapport qu’elles adressent à une OSC nationale qui peut à son tour descendre sur le terrain, mesurer l’ampleur de la violation et compléter éventuellement le rapport avant de le transmettre à la coordination du SNOIE qui saisira l’administration chargée des ressources naturelles.

 

Cet outil d’observation indépendante externe développé dans le cadre de ce projet OE-FLEGT 2 « peut représenter une contribution précieuse pour mettre à jour le système de contrôle institutionnel. En effet, l’aide-mémoire du dernier Comité Conjoint de l’APV FLEGT (cf. recommandation n°14) prévoit de mettre en place un "mécanisme d’alerte et de dénonciation des infractions forestières par les communautés et les organisations de la société civile, en appui à la stratégie nationale de contrôle. Pour sa part, l’Union européenne soutiendra donc l’observation indépendante institutionnalisée, qui pourra ainsi capitaliser sur les acquis du projet en cours (...) », a précisé le représentant de la Délégation de l'UE au Cameroun, Stéphane SOURDIN, Section Développement Rural & Environnement, au cours de l’atelier de validation de ce système.

Pour Sébastien TCHEBAYOU, coordonnateur de FODER et chef du projet OE-FLEGT 2, le SNOIE viendra corriger les dénonciations faites à la légère et rendre les dénonciations plus crédibles, car elles passeront désormais au travers des différentes mailles de l’ISO 9001 : 2008 avant publication auprès de qui de droit.

Video

Membres actuels

Nombre de visite